TIMEX inventeur de la montre bracelet

Situé dans la « Naugatuck Valley », la région avait le surnom de « Suisse Américaine » pour sa production de millions d’horloges, Waterbury en devint rapidement l’une des plus prospère. Aujourd’hui, sous le nom actuel de Timex Group USA, l’entreprise est resté la seule société horlogère de la région.

En 1877, un nouveau prototype a été présenté à Benoît & Burnham pour un gousset peu coûteux fait de 58 pièces, principalement en laiton perforée. Waterbury produira ce modèle à plus de 200 par jour en 1878. En 1887, Waterbury a commencé à développer une montre de poche. La « Jumbo » nommée comme cela en hommage a Phineas Taylor Barnum, le plus grand patron de cirque de l’histoire américaine. « Jumbo » était le nom de l’éléphant tête d’affiche du cirque Barnum. La Jumbo mise sur le marché de New York à attiré l’attention de Robert Ingersoll. Ce dernier a introduit les montres de Waterbury dans son catalogue de vente par correspondance en 1888, un vendeur pionnier du marketing événementiel. Robert Ingersoll propose alors ses services pour la distribution. Grâce à ce partenariat nouvellement créé, au cours de la fin du siècle , Waterbury Clock produit des millions de montres de poche. En 1896, Ingersoll présente la « Yankee » un gousset au tarif d’un dollar. Ces montres de poche ont acquis une telle popularité telle qu’elles ont été associée à « la montre qui fait la renommée du dollars ».

Rapidement surpassé par la croissance et l’espace dans l’usine, une société sœur a été constituée avec un capital de 400.000$ la « Waterbury Watch Company » à Benoît & Burnham en 1880. Le but étant de fabriquer et de vendre des montres bon marché et autres garde-temps. Waterbury Watch a démarré très fort à ses débuts, employant des centaines de femmes. Waterbury Watch est devenu en 1888 le plus grand producteur de montres sur terre. En 1904, Ingersoll a ouvert un magasin à Londres, en Angleterre. En 1905, Robert duplique son idée en Angleterre et introduit la montre de poche pour 5 shillings, (même valeur de 1 $ à l’époque). Ils seront réalisés par une filiale britannique, Ingersoll Ltd, dans un premier montage de pièces importées, et plus tard entièrement dans leur usine de Londres. Ces montres ont été faites jusqu’à la fin des années 1920.

En raison d’un leadership mal maîtrisé, une concurrence entre grossistes et vendeurs, la valeur perçue devenue négative, la Waterbury Watch USA tombe en faillite. Dans une dernière tentative pour sauver l’entreprise, Waterbury Watch a commencé à produire des modèles de montres haut de gamme sur un effectif incapable de faire face à la complexité des montres composées de plusieurs centaines de pièces. Le bureau Anglais de de l’entreprise prend son indépendance et Ingersoll Ltd devient la Waterbury Watch Company avec un siège social à Londres. La société Américaine tombe en définitivement en cessation de paiement en juillet 1912. Robert Ingersoll rachete alors l’usine et commence à re-fabriquer sous la marque « Ingersoll ». Les nouvelles montres de poche à bas prix sortent en 1914.

L’avènement de la montre-bracelet
Avec le début de la Première Guerre mondiale, il y avait de nouvelles exigences pour regarder l’heure. Les artilleurs avaient besoin d’un moyen facile de calculer et de lire l’heure tout en étant capable de tirer au canon. Le Waterbury Clock Company répond à ce besoin en modifiant la montre de poche pour dame pour l’associer avec une sangle de toile, repositionne la couronne, les aiguilles et les chiffres deviennent luminescents pour une lisibilité la nuit. Waterbury invente la première montre bracelet.

En 1922, Waterbury Clock Company rachète les parts de son principal actionnaire Robert Ingersoll pour 1 500 000 dollars, tous les actifs, et les installations. Robert Ingersoll se trouvant en difficulté avec la récession de 1921. En 1930 en raison de la Grande Dépression, une nouvelle séparation est décidé par le conseil d’administration. Ingersoll, Ltd devient une entreprise entièrement détenue par les Britanniques avec un siège social à Londres. Waterbury Clock continuant aux USA a distribuer la marque Ingersoll.

Cette même année, Waterbury Clock signe un accord de licence avec Walt Disney, pour la production de montres à l’effigie de la célèbre souris Mickey.

Les montres Mickey Mouse ont été présentés au public au Salon mondial de Chicago en juin 1933, Waterbury clock en profitera et dépassera le millions de dollars de CA. Un exploit de l’époque.

En 1940, deux norvégiens fuillant l’invasion nazi, Thomas Olsen (propriétaire et exploitant de Fred. Olsen Shipping Co.) et Joakim Lehmkuhl cherchent des investissements pour aider à l’effort de guerre. En 1941, Olsen et Lehmkuhl achètent une participation majoritaire dans Waterbury Clock Company, Thomas Olsen devient le président. Sous sa direction, il dirige la production vers les dispositifs de minuterie. La société deviendra le plus grand producteur de minuteries fusible pour les produits de défense de précision des États-Unis.

Une nouvelle usine est construite dans les environs de Middlebury, en 88 jours en 1942 pour répondre au volume élevé de production de minuteries de précision. En août 1943, l’ entreprise devient la société américaine « Time ».

Après la fin de la guerre de Corée, les ventes diminuent en raison de la baisse de commandes de la défense. Lehmkuhl devenu président de la Société est convaincu qu’une montre bon marché précise et durable serait un succès commercial.

Il estime que le faible coût pourrait être accompli grâce à la combinaison de l’automatisation, avec les techniques d’outillage de précision utilisés dans la fabrication des minuteries, et une conception plus simple que celle des montres suisses à prix plus élevé. La durabilité a été réalisée grâce à un nouvel alliage, développé par la recherche en temps de guerre. Cet alliage a été utilisé pour produire de longs roulements, en remplacement des rubis coûteux traditionnellement utilisées dans un mouvement de montre.

Le succès des petites montres infirmières en 1945 nommées « Timex » avec le suffixe X rajouté à Time, incitera l’entreprise a modifier le nom des nouvelles montres en « Timex ». La nouvelle montre rencontre de la résistance auprès des bijoutiers traditionnels en raison de la faible marge (50 %) recommandée par la marque. Lehmkuhl prends alors deux décisions importantes pour assurer un succès à long terme de l’entreprise. Ouvrir de nouveaux canaux de distribution, et créer la demande.

Une campagne de publicité intense est crée. Il décide d’inclure les grands magasins, stands de cigares, les pharmacies et une foule d’autres points de vente du marché de masse. En 1962, Timex est la marque numéro un en part de marché aux États-Unis, une montre sur trois vendue est une Timex. Les marchés étrangers sont développés avec les bureaux de ventes Timex au Canada, Mexique, France, Grande-Bretagne, l’Allemagne et Portugal, ainsi que des distributeurs dans une vingtaine d’autres pays.

Edwin H. Land, co-fondateur de Polaroid Corporation, contacte Time Corporation en 1948, il recherche un fabricant pour ses appareils photo. Une relation forte s’est établie entre les entreprises en 1950. Time Corporation deviendra le fabricant exclusif de tous les appareils photo Polaroid dans le monde entier dans les années 1970, une fabrication cumulée de plus de 44 millions d’appareils photo. Le 1er Juillet 1969, Time Corporation devient Timex Corporation.

Dans les années 1970 et début des années 1980, la montre américaine est dévastée par l’arrivée des montres mécaniques bon marché en provenance d’extrême-Orient, et du développement des montres à quartz numériques mis au point par les entreprises japonaises. Polaroid clos son contrat avec Timex en 1975. Timex se sépare de 2.000 salariés. Les nouvelles technologies, sous la forme de montres numériques électroniques et de montres analogiques à quartz, se développent très rapidement, rendant les « Timex » mécaniques et les installations de production horlogère obsolètes.

Avec les nouveaux concurrents, les entreprises japonaises, le low cost de Hong Kong et les sociétés américaines qui se lancent sur le créneau telles que Gillette, Texas Instruments et National semi-conducteur pénalisent la marque. La licence Disney terminée, Timex fermera dans le monde entier, réduira ses effectifs de 30 000 à 6 000 personnes.

Dans une joint-venture avec Sinclair Research Ltd , la société développe l’ordinateur personnel, tels que le Timex Sinclair 1000 et les machines suivantes, sur le modèle du ZX81 et ZX Spectrum. En 1984, après la baisse des ventes, la société a décidé de ne pas rester sur le marché plus longtemps.

Timex Corporation se transforme à nouveau dans le milieu des années 1980, abandonne son développement de divers produits de consommation et se recentre en particulier sur l’horlogerie. La qualité des produits et du design à la mode est devenue essentielle à la réussite dans le marché de masse. Bien que Timex avait une solide réputation pour les produits durables, des efforts accrus ont été mis sur la qualité. Durée de vie prolongée de la batterie, du plaqué or plus durable, une plus grande précision et plus grande résistance à l’eau ont été quelques-unes des nombreuses améliorations mises en œuvre. Un mouvement quartz analogique est créé en utilisant moins de composants, la temps de production et des coûts globaux sont améliorés. Les athlètes de haut niveau participent à la conception des montres de sport pour les sports spécifiques.

En résultera l’ Ironman Triathlon en 1986. Sponsor pour le triathlon d’Hawaï depuis 1984, la « Triathlon Ironman » devient la montre la plus vendue de Timex dans l’ère post-montre mécanique. Dès sa première année, Timex Ironman est devenu la montre la plus vendue aux USA, et dans le monde de la plus grande montre de sport de la décennie. Après le succès de la ligne Ironman Traithlon, Timex a introduit la lumière. L’Indiglo pendant la saison des achats de Noël en 1992. En Janvier 1993 le système Indiglo fait les manchettes à la suite de l’attentat contre le World Trade Center dans lequel un employé de bureau portant une Timex réussit à guider et évacuer un groupe de personnes dan un escalier. Les ventes ont décollées immédiatement et ont conduit à une augmentation de la part de marché américaine de Timex.

Timex Corporation a acquis le chinois « Callanen international », le producteur des montres Guess. En 1991 Timex et Disney se réunissent à nouveau et en 1993 produisent une nouvelle ligne de montres de caractères appelée Disney Classic Collection. En 1994, Timex a acquis la licence des montres Nautica introduit Timex Data Link, une montre PDA. En 1997 a vu l’introduction de la gamme Timex Expedition, conçue pour les sports de plein air robuste. Timex ainsi que Motorola a présenté Beepwear en 1998, une montre avec un pager intégré. Le nouveau millénaire a reconduit la croissance de Timex Corporation et sa société mère, Timex Group BV. En 2000, Timex Corporation achète la marque de mode française, la marque des montres Opex.Sa filiale chinoise, Callanen, a acquis la licence du styliste Marc Ecko en 2002.

La Société intègre le marché du luxe en 2005, en reprenant l’entreprise Suisse Vertime SA. Vertime est responsable de la conception, la fabrication et la distribution des montres Suiss made et des bijoux pour les marques Versace et Versus. Timex a lancé une nouvelle marque en 2006 appelé TX, commercialisé autour de technologies innovantes et de luxe à prix abordable. Au cours de la même année, Timex Group BV a acquis la marque suisse Vincent Bérard. En 2007, Timex Group BV crée Sequel AG à Zug, en Suisse, une société distincte consacrée à la conception, la fabrication et la distribution de la marque Guess, et les marques de montres Gc. Timex Group BV a racheté le design italien Giorgio Galli Studio Design Lab en 2007, a signé les licences Salvatore Ferragamo et Valentino. A récupéré la propriété complète de la marque Marc-Ecko.

L’entreprise a été restructurée au début de 2008, instituant la Timex Business Unit en tant que fonction de gestion distincte de la marque Timex avec son propre président. Timex a introduit le GPS activé dans la montre, le moniteur de fréquence cardiaque d’exercice et montres similaires de la haute technologie des dispositifs.

En 2008, Timex Group USA a signé un accord de quatre ans faisant Timex le chronométreur officiel de l’ ING Marathon de New York. Timex Group BV, est une société de portefeuille néerlandaise, société mère de plusieurs entreprises horlogères du monde entier, y compris Timex Group USA. Les entreprises et les licences mondiales exclusives incluent, Timex, Timex Ironman , Opex, TX, Nautica , Ecko Marc, Valentino , Salvatore Ferragamo ,Guess , GC, Versace , Versus, Bérard-Vincent, et Galli Design Lab Giorgio. Aujourd’hui, les montres Timex sont produites en Extrême-Orient et en Suisse, la technologie est développée aux États-Unis et en Allemagne.