Facebook Pixel
Gemme

Située dans la « Naugatuck Valley » au Connecticut, États-Unis, la région avait le surnom de « Suisse Américaine » pour sa production de millions d’horloges.  La compagnie Waterbury fût créée et devint rapidement l’une des plus prospères. Aujourd’hui, opérant sous le nom actuel de Timex Group USA, l’entreprise est restée la seule société horlogère de la région.

En 1877, un nouveau prototype a été présenté à Benoît & Burnham pour une montre de poche peu couteuse faite de 58 pièces, principalement en laiton perforé. Waterbury produira ce modèle à plus de 200 par jour en 1878. En 1887, Waterbury a commencé à développer une autre montre de poche qui connaitra un grand succès commercial. La « Jumbo » a été nommée ainsi en hommage à Phineas Taylor Barnum, le plus grand patron de cirque et un icône de l’histoire américaine. « Jumbo » était le nom de l’éléphant tête d’affiche du cirque Barnum. La Jumbo mise sur le marché de New York a attiré l’attention de Robert Ingersoll. Ce dernier a donc introduit les montres de Waterbury dans son catalogue de vente par correspondance en 1888, un vendeur pionnier du marketing événementiel. Robert Ingersoll propose alors ses services pour la distribution. Grâce à ce partenariat nouvellement créé, au cours de la fin du siècle, Waterbury Clock produira des millions de montres de poche. En 1896, Ingersoll présente la « Yankee » une montre de poche au tarif d’un dollar. 

  • Bloc image (3)
  • Bloc image (3)
  • Bloc image (3)

Rapidement surpassé par la croissance et l’espace dans l’usine, une société sœur a été constituée avec un capital colossal de l’époque d'une somme de 400000$, la « Waterbury Watch Company » en 1880. Le but étant de fabriquer et de vendre des montres bon marché et autres garde-temps. Waterbury Watch a démarré très fort à ses débuts, employant des centaines de femmes. Waterbury Watch est devenue en 1888, la plus grande compagnie productrice de montres sur terre. En 1904, Ingersoll a ouvert un magasin à Londres, en Angleterre. En 1905, Robert duplique son idée en Angleterre et introduit la montre de poche pour 5 shillings, (même valeur de 1 $ à l’époque). Elles seront réalisées par une filiale britannique, Ingersoll Ltd, dans un premier montage de pièces importées, et plus tard entièrement dans leur usine de Londres. Ces montres ont été faites jusqu’à la fin des années 1920.

En raison d’un leadership mal maîtrisé, une concurrence entre grossistes et vendeurs et la valeur perçue devenue négative, la Waterbury Watch USA tombe en faillite. Dans une dernière tentative pour sauver l’entreprise, Waterbury Watch a commencé à produire des modèles de montres haut de gamme sur un effectif incapable de faire face à la complexité des montres composées de plusieurs centaines de pièces. Le bureau anglais de l’entreprise prend son indépendance et Ingersoll Ltd devient la Waterbury Watch Company avec un siège social à Londres. La société américaine tombe définitivement en cessation de paiement en juillet 1912. Robert Ingersoll rachète alors l’usine et commence à re-fabriquer sous la marque « Ingersoll ». Les nouvelles montres de poche à bas prix sortent en 1914.

 

 

 

L'AVÈNEMENT DE LA MONTRE-BRACELET

Avec le début de la Première Guerre mondiale, il y avait de nouvelles exigences pour regarder l’heure. Les artilleurs avaient besoin d’un moyen facile de calculer et de lire l’heure tout en étant capable de tirer au canon. Le Waterbury Clock Company répond à ce besoin en modifiant la montre de poche pour dame pour l’assembler avec une sangle de toile. Elle repositionne la couronne de 12 heures vers 3 heures et les aiguilles et les chiffres deviennent luminescents pour une lisibilité la nuit. Waterbury invente la première montre-bracelet.

En 1922, Waterbury Clock Company rachète les parts de son principal actionnaire Robert Ingersoll pour 1 500 000 dollars, ainsi que tous les actifs et les installations. Robert Ingersoll se trouve en difficulté avec la récession de 1921. En 1930 en raison de la Grande Dépression, une nouvelle séparation est décidée par le conseil d’administration. Ingersoll, Ltd devient une entreprise entièrement détenue par les Britanniques avec un siège social à Londres. Waterbury Clock continue à distribuer la marque Ingersoll aux États-Unis

montre bracelet